Le Maroc confiant, mais la prudence est de mise

Dans un communiqué diffusé sur le site de la CAF, Ahmad Ahmad a appelé les fédérations africaines à «unir leurs efforts pour un soutien franc et massif» à la candidature marocaine pour organiser le mondial 2026, se disant «prêt à initier un rassemblement des forces vives du football africain pour convaincre la communauté mondiale, du bien-fondé et de l’opportunité de cette candidature africaine reposant sur de réelles capacités organisationnelles», indique Al Akhbar du 14 août.

Pour étoffer son dossier de candidature, le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, se réunira avec plusieurs départements ministériels pour peaufiner les derniers détails se rapportant aux infrastructures sportives, ainsi qu’aux moyens de communication, de sécurité, de transport et de la capacité hôtelière du pays.

De son côté, le ministre de la Jeunesse et des sports, Rachid Talbi Alami, a déclaré que le Maroc est capable de relever ce défi puisqu’il dispose des installations sportives nécessaires et de capacités d’hébergement touristique suffisantes pour accueillir un événement de cette taille.

Cependant, pour Al Akhbar la prudence reste de mise. Le quotidien rappelle que le royaume va entamer une cinquième campagne de candidature à l’organisation du Mondial de football, après celles de 1994, 1998, 2006 et 2010. Une compagne qui risque d’être compromise par le pouvoir de l’argent et la corruption, à l’instar des Coupes du monde 2006 et 2010 organisées respectivement par l’Allemagne et l’Afrique du Sud moyennant un vaste système de corruption entretenu par l’ancien patron de la Fifa Sepp Blater, et révélé au grand jour quelques années après.

Le royaume devra affronter la concurrence du trio composé des États-Unis, du Canada et du Mexique, considéré comme largement favori pour abriter la première Coupe du monde à 48 équipes.

La Fifa décidera de retenir ou non l’une des candidatures, le 13 juin prochain à Moscou, à la veille du match d’ouverture du Mondial 2018 en Russie.

Par Fayçal Ismaili
http://sport.le360.ma